Sport

MAT-IRT: Le Clasico du Nord s’annonce bouillant!

Les équipes de l’Ittihad Riadhi de Tanger (IRT) et du Moghreb Athlétic de Tétouan (MAT) croiseront le fer, dimanche, dans un Classico du Nord qui s’annonce bouillant, pour le compte de la 19è journée de la Botola Pro D1 “Inwi”.

Les deux équipes visent des objectifs différents: la première veut continuer à jouer le rôle de pionnier et dépasser les résultats modestes qu’il a obtenus lors des dernières journées, tandis que la seconde cherche à s’éloigner de la queue du classement.

L’Ittihad de Tanger affrontera son rival traditionnel, affaibli par sa défaite inattendue à domicile, jeudi, face au FUS de Rabat, tandis que le Moghreb de Tétouan sera plus confiant, après sa qualification pour les demi-finales de la Coupe du Trône de football, bien que les confrontations du Clasico et du Derby ne sont généralement pas soumises à la logique des comptes et à la position des deux équipes au classement, ni aux plans des deux clubs à moyen et long terme.

Les résultats des précédents matches du Clasico, lorsque les deux équipes étaient présentes en division d’élite, ont prouvé que les représentants de la région du Nord dans la Botola Pro s’efforcent toujours de signer des victoires dans les matches qui les opposent, compte tenu de l’importance des résultats de ces compétitions dans le monde entier, puisque la victoire plaît certainement aux supporters, même s’ils seront, encore une fois, privés d’assister à ce mariage footballistique dans le stade, en raison de la pandémie du coronavirus.

Les entraineurs des deux équipes, Jamal Drideb et Driss Mrabet, s’emploient à motiver leurs joueurs à remporter la victoire, qui nécessite une tactique bien préparée et un équilibre psychologique particulier, ainsi qu’une audace offensive rarement vue dans les matches du Clasico ou du Derby. D’un côté, l’IRT, classé cinquième avec 25 points, doit faire ses preuves après les résultats mitigés qu’il a obtenus dernièrement, afin de renouer avec les bons résultats, comme cela s’est produit lors du match de Mouloudia d’Oujda comptant pour la 17è journée de la Botola, et de l’autre, le MAT, classé 12è avec 20 points, veut signer une victoire méritée et gagner des points complets lors de ses prochains matches, après avoir fait 11 matches nuls et gagné seulement 3 rencontres sur les 18 de la saison actuelle. Les deux coachs savent très bien que la phase retour sera très difficile, et que leurs équipes doivent gagner le plus grand nombre de points, pour éviter de s’enfoncer en queue du classement, notamment pour le MAT, dirigé par le joueur Adil El Hassnaoui, qui compte, jusqu’à présent, 20 points, avec 23 buts encaissés et 22 marqués.

Quant à l’IRT, il compte sur son attaquant Axel Meye, qui caracole en tête du classement des buteurs de la Botola avec 10 buts, ainsi que sur son capitaine, Mehdi El Khallati (ancien joueur du MAT), pour remporter la victoire lors de la Botola de cette année, et affirmer que sa place parmi les les meilleurs clubs n’est pas le fruit du hasard, mais le résultat d’un travail ardu, qui reflète la volonté de l’équipe de remporter le championnat, ou du moins jouer dans l’une des deux Coupes d’Afrique ou la Coupe Arabe, d’autant plus que nombre d’équipes marocaines jouent à fond pour gagner l’une des places qualificatives pour les compétitions continentales et régionales. La performance générale des deux équipes, qui ont acquis une bonne expérience dans la Botola Pro et remporté la Botola dans le passé, serait peut-être encourageante et confirme que les deux clubs avancent à pas sûrs vers la réalisation de bons résultats, d’autant plus qu’ils disposent de joueurs de haut niveau, dont certains ont été sollicités pour jouer dans des équipes nationales, et de joueurs étrangers qui enregistrent de bonnes performances.

L’envie de gagner affichée par les deux équipes est une ambition légitime qui témoigne d’un esprit professionnel remarquable, sans parler des relations d’amitié solide liant leurs éléments, ce qui signifie qu’un bon esprit sportif régnera au cours du match, une manière de refléter le développement considérable que connaît le football marocain à différents niveaux, organisationnel et technique.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page