Art & Culture

Le média bulgare « Edna » met en lumière le patrimoine multiculturel unique de Tanger

Le site d’actualités bulgare « Edna.bg » a consacré un long article à Tanger, « une ville unique avec un patrimoine multiculturel et des paysages magnifiques ».

Dans sa rubrique « temps libre », le média bulgare propose à ses lecteurs de flâner dans les rues de Tanger la blanche qui fait partie de ces lieux « où l’aspect culturel se mêle harmonieusement à une nature préservée ».

« Comme Delacroix ou Matisse, laissez-vous emporter par l’atmosphère onirique qui règne dans la ville », écrit le média dans un article illustré de photos attestant de la beauté de la perle du nord.

La ville du nord offre une pause agréable loin de l’agitation de la vie quotidienne, souligne le média très prisé, en présentant Tanger comme un lieu offrant « un immense terrain de jeu plein de possibilités et de nouveaux lieux pour les aventuriers ».

Pour les amateurs de plongée, « Edna.bg » propose de découvrir les eaux du détroit de Gibraltar, où « la nature crée un paysage impressionnant d’algues et de rochers sous-marins ».

La ville de Tanger « s’apparente à un véritable musée à ciel ouvert », écrit le site d’actualités, qui propose un contenu attrayant, inspirant et utile avec des articles sur la beauté et la mode, les loisirs, la cuisine, des conseils sur les relations et des astuces pour un mode de vie sain.

« Dans les rues de Tanger, des trésors témoignent de sa longue et profonde histoire: partout les monuments évoquent les gloires du passé », soutient le média, en évoquant la richesse de l’artisanat typique du nord du Maroc et des produits locaux.

Tanger est également réputée pour l’influence espagnole sur sa culture, à commencer par l’arène qui se dresse sur la Plaza de Torros, sans oublier le théâtre Cervantes construit en 1913, poursuit le site d’actualité, qui revendique 14 millions de visites par mois.

« Terre fertile, souks animés, objets artisanaux accueillants et uniques sans cesse redéfinis, tel est le charme de Tanger ! », conclut « Edna.bg ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre + dix-sept =

Bouton retour en haut de la page