International

Fermeture du port de Baltimore : près de 8.000 emplois perdus

L’arrêt du port de Baltimore (Maryland), provoqué par l’effondrement d’un pont, a entraîné la perte de près de 8.000 emplois, rapporte vendredi la chaîne de télévision américaine ABC.

De nombreux dockers ne sont pas payés depuis des semaines et attendent que les cargos reprennent leurs activités pour pouvoir recommencer à travailler, souligne ABC.

Le Corps des ingénieurs de l’armée américaine tente de libérer un canal pour les petits cargos d’ici fin avril et rouvrir l’ensemble du port d’ici fin mai.

Le port de Baltimore est le neuvième plus grand port des États-Unis en termes de volume d’échanges. L’année dernière, le port a traité 52,3 tonnes de marchandises étrangères, pour une valeur d’environ 80 milliards de dollars.

« Le port de Baltimore est un élément clé du réseau de transport du Maryland », a déclaré le secrétaire aux Transports du Maryland, Paul Wiedefeld, dans un communiqué le mois dernier.

La fermeture du port de Baltimore devrait réduire d’un tiers les exportations des Etats-Unis de charbon ce mois-ci, selon les prévisions de l’Agence américaine d’information sur l’énergie (EIA).

L’effondrement du pont le 26 mars a mis à l’arrêt le port de Baltimore, la deuxième plus grande plateforme d’exportation de charbon aux États-Unis.

Le pont Francis Scott Key, l’un des plus fréquentés de cette ville du Maryland, s’est effondré après avoir été percuté par un porte-conteneurs battant pavillon de Singapour.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze − deux =

Bouton retour en haut de la page