Economie

Efficacité énergétique dans l’industrie : la deuxième phase du programme est lancée

L’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), grâce au soutien de la Coopération Allemande (GIZ) et en partenariat avec le ministère de la Transition Energétique et du Développement Durable, le ministère l’Industrie et du Commerce, l’Agence Marocaine de l’Efficacité Energétique (AMEE) et la Société d’Investissement Energétique (SIE) a annoncé, ce lundi 26 février 2024 dans un communiqué, le démarrage de la deuxième phase du projet « Accélérateur de l’Efficacité Énergétique dans l’Industrie au Maroc (AEEIM) ».

Selon la même source, cette nouvelle étape s’inscrit dans la continuité du projet qui vise à contribuer à la réduction de la dépendance énergétique du Maroc aux importations des combustibles fossiles et à promouvoir l’utilisation de technologies à faible émission de carbone qu’à l’adoption de meilleures pratiques en matière d’efficacité énergétique auprès des entreprises industrielles et des prestataires de services, avec une attention particulière portée sur les régions de Souss Massa et de l’Oriental.

La phase II se distingue par la mise à disposition d’une offre exclusive destinée à 24 entreprises industrielles et 28 prestataires de services. Cette initiative leur permettra de bénéficier d’une formation personnalisée et d’un accompagnement visant à faciliter l’implémentation des Systèmes de Management de l’Énergie (SME) en conformité avec la norme ISO 50001.

Pour ce faire, une plateforme d’inscription a été spécifiquement élaborée afin de recueillir les candidatures des entités intéressées, accessible via le lien suivant : www.amee.ma/aeeim. Il est à noter que la date limite pour la soumission des candidatures est arrêtée au dimanche 17 mars 2024.

La première phase a vu la participation active de 31 entreprises industrielles et 75 prestataires de services, bénéficiant d’un total de 16 sessions de formation et de plus de 12 webinaires de suivi en ligne. Ce programme a été méticuleusement élaboré pour permettre aux participants d’approfondir leurs connaissances et de mettre en pratique leurs acquis dans un cadre dynamique et interactif. Le succès de cette phase témoigne de l’engagement et de la capacité de transformation du Maroc vers une industrie plus durable et respectueuse de l’environnement.

Le projet AEEIM, sur une période de deux ans, se propose d’accompagner 45 entreprises industrielles marocaines dans le but d’atteindre une économie d’énergie de 10% et de former 150 prestataires de services dans le domaine de l’efficacité énergétique, couvrant un éventail de professions telles que des consultants, des praticiens, des techniciens, ainsi que des fournisseurs et prestataires de services énergétiques.

Il prévoit également la réalisation d’au moins 45 études de cas reflétant les bénéfices concrets de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables et aspire à encourager une adoption généralisée des pratiques d’efficacité énergétique au sein du secteur industriel marocain en incitant l’adoption d’un Système de Management de l’Énergie (EnMS), l’optimisation des systèmes motorisés électriques et thermiques, et l’établissement d’un suivi rigoureux des indicateurs de performance énergétique favorisant ainsi l’adoption de mesures d’efficacité énergétique à coût modéré.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page