Société

L’OFPPT appuie le renforcement du dispositif de formation professionnelle de la République du Congo

Faisant de son expertise, un outil privilégié de renforcement de la coopération Sud/Sud.

Lors de la rencontre, tenue le 29 novembre 2021, avec Madame Loubna TRICHA, Directrice Générale de l’OFPPT, les échanges ont porté les moyens de développer de la coopération Maroco-congolaise et ont permis l’examen du bilan satisfaisant des actions initiées avec l’OFPPT.

Ainsi, Madame Loubna Tricha a réitéré l’engagement ferme et solidaire de l’OFPPT pour le renforcement des échanges avec le Congo, en mettant à profit le savoir-faire et l’expertise de l’OFPPT, et en œuvrant dans des différents cadres de coopération : bilatéral, tripartite ou encore dans le cadre de l’Alliance Africaine pour le Développement de la Formation professionnelle (ADEFOP).

Pour sa part, Monsieur MAGUESSA EBOME s’est félicité de la qualité des relations entre les deux pays et a exprimé son engagement pour le développement du secteur de la formation professionnelle congolais, en s’appuyant sur l’expertise marocaine avérée et les bonnes pratiques accumulées par l’OFPPT.

Pour rappel, la visite de la délégation congolaise s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la convention-cadre de partenariat tripartite, signée à Brazzaville le 30 Avril 2018, entre l’OFPPT, l’Agence Marocaine de Coopération internationale (AMCI) et le Ministère en charge de l’Enseignement Technique et Professionnel de la République du Congo.

A noter que, depuis la signature de cette convention, l’OFPPT s’est engagé pour la concrétisation des axes de collaboration, à travers de nombreuses actions d’accompagnement. Il s’agit notamment de la réalisation, en mars 2019, d’une mission de diagnostic du dispositif de formation professionnelle du Congo par 4 experts méthodologues de l’OFPPT, qui s’est traduite par l’élaboration d’un plan d’action conjoint pour l’appui dans les secteurs prioritaires, à savoir l’Agriculture/agro-alimentaire, l’Hôtellerie-Tourisme, le BTP et l’industrie.

De plus, l’OFPPT a également réalisé, en mai 2019, une mission d’accompagnement de l’Institut Professionnel et Technologique du BTP d’Oyo, visant la définition des équipements requis pour la formation des jeunes bénéficiaires.

Autre réalisation dans ce cadre, l’augmentation substantielle du nombre de stagiaires congolais en formation initiale dont le cumul est passé de 2 à 176 stagiaires, entre 2011 et 2022. Pour la rentrée 2021-2022, 21 jeunes ont été inscrits.

A ce propos, il est à souligner que le Maroc représente une terre d’accueil de choix pour les jeunes stagiaires africains. Depuis 2005, l’OFPPT a accueilli près de 6200 stagiaires issus de plus de 40 pays du Continent.

Parallèlement à cet accompagnement, l’OFPPT s’emploie dans le renforcement de capacités, à travers la formation et le perfectionnement programmée de 10 formateurs congolais dans des secteurs prioritaires, définis conjointement entre les deux parties, avec le concours de l’AMCI (Action reportée pour cause de la pandémie et reprogrammée en 2022).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page