Société

Des experts évaluent les dégâts dans les zones sinistrées

Le ministère de l’Intérieur et le ministère d’Aménagement du Territoire National ont du pain sur la planche pour recenser les victimes du séisme qui a secoué le Royaume le 8 septembre. Des commissions sont déjà sur le terrain pour évaluer, diagnostiquer et connaître les familles qui vont bénéficier de l’aide de l’Etat pour reconstruire leurs habitations.

En application aux Instructions Royales, le ministère de l’Aménagement du Territoire National a déployé 50 missions d’experts qui ont commencé le travail d’évaluation dans les zones sinistrées. Ces experts qui opèrent depuis quelques heures dans les zones urbaines (Marrakech, Taroudant et Agadir) et dans les zones rurales ont pour mission d’évaluer l’ampleur des dégâts au niveau des habitations et constituer une base de données fiable concernant les constructions effondrées ou partiellement effondrées.

Dans ce sens, Fatim Ezzahra EL MANSOURI, ministre de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville et maire de Marrakech est partie à la rencontre des populations sinistrées dans la région d’Amizmiz afin de les rassurer et leur informer des instructions Royales.

Ainsi, la responsable a précisé que, selon les premières données, environ 50.000 logements ont été totalement ou partiellement effondrés au niveau de cinq provinces.

EL MANSOURI a expliqué qu’une aide financière sera accordée aux ménages touchés par le séisme et ceux selon les données présentées par les experts. Cette aide est d’une valeur de 140.000 pour les habitations complétement effondrées et 80.000 dhs pour les habitations partiellement effondrées. Les familles dont les maisons ont été légèrement fissurées ne bénéficieront d’aucune aide.

La ministre a expliqué que les ménages concernés, qu’ils soient propriétaires, locataires ou hypothécaires devront présenter un certificat de résidence pour bénéficier de ce soutien.

EL MANSOURI a également expliqué que le gouvernement travaille d’arrache-pied pour accorder, probablement à partir de ce mois, les aides aux familles évaluées à 2500 dhs par ménage soit 30.000 dhs/an.

Pour sa part, le Chef de gouvernement Aziz Akhannouch a présidé, ce lundi 18 septembre 2023 à Rabat, la 3ème réunion de la Commission interministérielle chargée du déploiement d’un programme d’urgence de réhabilitation et d’aide à la reconstruction des logements détruits suite au séisme d’Al Haouz.

Lors de cette réunion, Aziz Akhannouch a précisé que les commissions techniques s’activent actuellement sur le terrain pour le recensement des logements totalement ou partiellement effondrés ; données qui constitueront une plateforme importante pour déterminer la catégorie de soutien dont bénéficieront les ménages concernés, en application des Hautes Directives Royales.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 16 =

Bouton retour en haut de la page