Economie

Forbes Africa met en avant le modèle économique du Maroc

Le magazine Forbes Africa a mis en avant, dans sa nouvelle édition de février-mars, le modèle économique du Maroc et son engagement pour le co-développement et la prospérité partagée sur le continent africain.

Dans un numéro spécial intitulé « Maroc: Libérer des opportunités à la croisée des continents », la revue braque les projecteurs sur les réalisations du Royaume dans des secteurs névralgiques et à haute valeur ajoutée aussi bien pour le Maroc que pour le continent et bien au-delà.

Le média souligne, à ce propos, que le Maroc, « terre aux richesses multiples », se positionne désormais comme une destination idéale pour les investissements à la faveur de son potentiel touristique, ses capacités en énergies renouvelables, sa main d’œuvre qualifiée et multilingues, outre son positionnement stratégique entre l’Afrique, l’Europe et le Moyen-Orient.

Évoquant la stature du Maroc sur la scène mondiale, Forbes Africa rappelle que le Royaume a accueilli en octobre dernier à Marrakech les Assemblées annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international.

Cet événement majeur du gotha de la finance mondiale témoigne de la “grande” capacité du Maroc à abriter des conférences d’envergure et de l’importance grandissante dont jouit le Royaume dans le concert des nations, indique-t-on de même source.

Le magazine fait en outre observer que le Maroc s’est transformé, au fil des dernières années, en “puissance” africaine au plan industriel, servant de référence notamment dans les secteurs de l’automobile et de l’aéronautique.

Dans un autre article intitulé « Le modèle marocain: Croissance économique, stabilité et inclusivité », Forbes Africa indique que le “miracle économique” du Maroc est le fruit d’un leadership visionnaire.

« Le Maroc défend le potentiel de réussite du continent, en canalisant les investissements vers les accords de libre-échange et le développement des infrastructures et les services financiers », fait remarquer le magazine qui met en avant la place du Royaume comme l’un des investisseurs les plus importants sur le continent.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page