Société

À Al Hoceima, une jeune fille mène une vie normale avec des organes inversés

Des crampes abdominales causées par une appendicite ont poussé une adolescente de 15 ans, originaire d’Al Hoceima, à consulter son médecin pour découvrir qu’elle souffrait, sans le savoir, d’une anomalie congénitale nommée “situs inversus”.

Cette pathologie est une affection congénitale rare dans laquelle les principaux viscères et organes sont inversés dans une position en miroir par rapport à leur disposition normale (qui est à gauche se trouve à droite, et inversement).

Cette anomalie, rare et complexe, transmise de forme génétique et héréditaire, peut se développer de façon isolée ou peut apparaître en sus d’autres déficiences, anomalies, pathologies.

Sur ce sujet, le médecin traitant Fatiha El Ghadouri a indiqué, dans une déclaration à la MAP, que le “situs inversus” est une anomalie dans laquelle un ou plusieurs organes sont situés du côté opposé à celui qu’ils occupent normalement.

« Cette condition se produit avec une fréquence de seulement 0,01 % et peut concerner la totalité des organes, ou n’être que partielle en cas de ‘situs inversus incomplet’”, a-t-elle précisé.

“L’absence de malformations dans les organes permet aux personnes concernées de mener une vie normale, sans aucun problème de santé, ce qui rend la découverte de ces cas souvent fortuite”, a-t-elle précisé, affirmant que tout au long de sa carrière de 30 ans elle a rencontré que trois cas.

De son côté, Dr. Abdeladim Chaquibi, chirurgien général, a mis en avant l’absence d’un lien entre l’appendicite et le « situs inversus”, soulignant que l’appendicectomie a été réalisée du côté gauche au lieu du côté droit.

Quant au père de la jeune fille, Abdelouafi El Banoudi, il n’a pas caché son effarement à l’annonce de la condition médicale de sa fille.

Il a, à ce titre, confié que les médecins traitants ont écarté toute inquiétude en le rassurant que ce cas médical rare ne représente aucun danger pour sa fille.

C’est ainsi qu’après une guérison complète de l’appendicite, la jeune adolescente a surmonté le choc d’une pathologie rare et à rebrousser le chemin de l’école, rêvant d’une vie unique, faite de succès.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page