Société

Séisme d’Al Haouz : création d’une commission pour recenser les maisons délabrées

Le département de l’urbanisme de la commune de Taroudant a créé une cellule d’urgence, qui comprend un groupe d’observateurs chargés d’inspecter les bâtiments, qui sont sur le point de s’effondrer, à la suite du tremblement de terre, qui a récemment frappé la région.

Le vieux tissu urbain de la ville de Taroudant, qui remonte aux années 1950 et 1960, a été fortement affecté par le tremblement de terre, qui a récemment frappé la province d’Al Haouz et les provinces avoisinantes, poussant les habitants de quitter leurs maisons délabrées, après la signature de 83 décisions urgentes de démolition par la commune urbaine de la ville.

Après l’inspection effectuée par les observateurs chargés d’inspecter les bâtiments délabrés, la liste de démolition a été arrêtée et avant cela, des affichages de signalisation ont été placés, indiquant, la nécessité de rester à l’écart d’un certain nombre de bâtiments, en raison du danger que représentent aux passants et aux immeubles voisines.

À son tour, le mur de la ville de Taroudant a été touché par le tremblement de terre et afin de le restaurer, une commission mixte a été formée entre le Conseil communal et le ministère de la Culture, pour évaluer l’étendue des dégâts et déterminer la méthode appropriée, pour y remédier qui sera adoptée lors de la restauration, car il s’agit du troisième plus long mur du monde.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 2 =

Bouton retour en haut de la page