Economie

Aménagement durable: Al Omrane certifie 7 de ses projets du label « Ecocity Maroc »

Le groupe Al Omrane a réussi à obtenir la certification du label « Ecocity Maroc » pour sept de ses projets urbains. Cette démarche s’inscrit dans la volonté du groupe de développer des espaces urbains durables, respectueux de l’homme et de la nature.

Les quatre villes nouvelles opérées par le groupe, à savoir Tamesna, Tamansourt, Chrafate et Lakhyayta, ainsi que les trois nouveaux pôles urbains, Dakhla-Nord à Dakhla, Ibn Batouta à Tanger et Al Badr à Mohammedia, ont été certifiés dans le cadre de ce processus initié en 2001.

Lors d’une cérémonie qui s’est déroulée au siège du groupe à Rabat, vendredi 2 juin, les sociétés régionales, relevant du groupe, concernées ont reçu leurs certificats de labellisation. L’événement s’est déroulé en présence du président d’Al Omrane, des secrétaires généraux et directeurs centraux du ministère de tutelle, de la représentante du PNUE au Maroc, ainsi que de la directrice exécutive et des représentants d’Ecocity Builders.

Ce label a été lancé par le groupe en collaboration avec l’organisme international « Ecocity Builders » et avec le soutien du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE). Il engage les territoires concernés à mettre en œuvre des actions concrètes en faveur de la durabilité, dans le but de mettre à niveau plusieurs projets urbains et villes nouvelles selon une approche de développement urbain durable, conforme aux normes internationales Ecocity et aux lignes directrices intégrées pour les quartiers du PNUE.

Kirstin Miller, directrice exécutive d’Ecocity Builders, basée en Californie, a souligné l’importance de cette certification en déclarant que, pour la première fois en Afrique, le label Ecocity est déployé dans sept territoires à travers le Maroc, représentant ainsi un large éventail de zones géographiques et de conditions socio-économiques.

Chacun des sept projets a été évalué et s’est vu décerner le label Ecocity, reconnaissant ainsi leur engagement en faveur de la promotion des pratiques de développement durable au Maroc. Mme Miller a noté que les villes de Chrafate et Lakhyayta, ainsi que les pôles urbains de Dakhla-Nord et Al Badr, se sont particulièrement distingués en abordant de manière exemplaire les aspects techniques et en développant un contenu de qualité dans leurs plans d’action, leur permettant d’obtenir le niveau 1 du label Ecocity.

D’autres projets, à savoir Tamansourt et Ibn Battouta, ont obtenu le niveau 2 du label, tandis que la nouvelle ville de Tamesna, qui a obtenu le score le plus élevé parmi tous les projets, a reçu le niveau 3 du label.

La validité du label s’étend de juin 2023 à juin 2026, et Mme Miller a souligné l’importance de capitaliser sur cette dynamique en lançant prochainement la troisième phase, tout en encourageant une approche participative et proactive afin d’atteindre de nouveaux progrès.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 − 4 =

Bouton retour en haut de la page